Club de marche

Amorcé fin avril 2006, entièrement structuré et animé par Marie-Pierre Gagné, le Club de marche des Verts boisés a pris son rythme de croisière à l'automne 2006 avec Karine Bordeleau et Robert Tremblay, grâce à une première année de subvention de l'Agence régionale de santé et de service sociaux, dans le cadre du Plan d'action local (PAL) du CLSC visant les actions préventives en santé. Le Club de marche a aussi fonctionné à Jonquière de 2009 à 2013, grâce aux subventions annuelles du CSSS de Jonquière. Il aura cessé de fonctionner en juin 2013.

Après douze ans d’activités continues, le Club de marche des Verts boisés a cessé ses activités en juin 2017, faute de la subvention annuelle du CIUSS, dont la demande ne pourra être soumise qu’en 2020. Depuis, un petit groupe d’intrépides randonneuses a prolongé l’activité par ses propres moyens sur les sentiers connus. Mais nous tâchons toujours de dénicher des sources de revenus qui relanceraient officiellement le Club, même à temps partiel.

Le club de marche proposera à tous ceux et celles que la marche régulière intéresse, une animation et un encadrement stimulants pour arpenter les rues et les sentiers forestiers de notre ville.

Suivez-nous vers la fin de l'été 2019 sur ce site ou Facebook pour connaître l'évolution du dossier.

S'inscrire

Types de sentiers

Sentiers rustiques

Les sentiers rustiques sont larges d’environ un mètre, sur terre nue ou recouverte de matériau granulaire ou même de planches de bois. C’est la définition qu’en donne le service des sports et du plein air de la Ville. À ce chapitre, c’est la grande majorité des sentiers de Saguenay qui logent à cette enseigne.

 

Sentiers semi-urbains

Rares sont les sentiers semi-urbains, bien plus larges et minutieusement entretenus, le plus souvent en poussière de pierre; ils alternent le plus souvent avec les rustiques.

 

Sentiers urbains

Enfin, le revêtement d’asphalte caractérise les sentiers urbains, très rares à Saguenay, surtout localisés dans les parcs urbains.

Boisés

Des Aîné-es

Du Collège

Du Mont Jacob

Du Saguenay

Notre-Dame de l'Assomption

Parc Price

L'Odyssée

De la Colline

Rats musqués

Diana-Roussel

Lac Pouce

Monts et Merveilles

Parc Papawétish

Parc Armand-Gravel

Poste de traite

Rivière du Moulin

Saint-Antoine

Sentier Cantonal

Traverse du Coteau

Val-Lombrette

Verdonne

Victor-Guimond

Pulperie de Chicoutimi

Panoramique

Centre Plein Air Bec-Scie

Euchter & Les Berges

Lac Nérée et Poléon

Du Lac Kénogami

Cartes Générales

Arrondissement de Jonquière

Cet arrondissement arrive en second avec environ le quart des boisés recensés, couvrant 333 ha, soit ±25% des 1 309 ha. Il compte 26 km de sentiers. Excluant d’office le vaste boisé panoramique de 3 km2 dédié aux vélos de montagne, c’est le boisé du Saguenay qui gonfle l’offre de Jonquière, autrement modeste. Ce riche patrimoine forestier encore intact est à mettre au compte du fleuron industriel régional qu’était Alcan, permettant aujourd’hui de jouir du Saguenay et de ses rives sur 16 km de sentiers. C’est son relief, moins morcelé qu’à Chicoutimi, qui a notamment entraîné une forte éradication des boisés, non suffisamment protégés par les gouvernements municipaux antérieurs.

Jonquière

Arrondissement de Chicoutimi

Cet arrondissement concentre plus de 60% des boisés de la ville, à savoir 16/27. Il totalise 59 km, soit 54% du total des sentiers aménagés. De ce total, est exclu le boisé et le sentier du lac Kénogami, en bonne partie hors-norme par sa longueur exceptionnelle et hors territoire municipal. Cependant, sa gestion relève de Ville de Saguenay.

La relative conservation de cette diaspora de petits boisés rémanents aux faibles superficies est le riche héritage de la topographie de l’arrondissement de Chicoutimi, faite de monts, de berges et de ravins. Elle a freiné l’appétit des développeurs de tout acabit. Le parc urbain de la rivière du Moulin, à vocation sous-régionale, est le seul boisé de taille à s’imposer, avec 25 km de sentiers, d’ailleurs en restructuration vers le Nrd et en expansion vers le Sud.

Chicoutimi

Arrondissement de La Baie

Enfin, cet arrondissement ne compte que sur trois boisés pour offrir 23,5 km de sentiers aménagés, totalisant ainsi plus du cinquième des pistes urbaines aménagées et 36% des superficies forestières attenantes. Le sentier Eucher se distingue par l’expérience québécoise unique d’un panorama grandiose sur la baie des Ha! Ha!, en prise directe sur le fjord. Mais le Centre de plein air Bec-Scie, également en périphérie urbaine, permet la troisième expérience de marche la plus longue de la région, juste avant le sentier du Saguenay et celui du lac Kénogami.

La Baie